The Victims

Hrant Kurkdjian

Hrant Kurkdjian était un homme d'affaires arménien qui a quitté damas en 1966 pour Beyrouth pour s'associer dans une entreprise de joaillerie avec Raphael Boghossian, un joaillier bien établi au Liban. Ensemble, ils ont créé la Middle East Diamond Company. L'entreprise s'est développée avec succès lorsque la guerre civile a éclaté en 1975. Elle a créé de l'emploi pour plus de 3000 ouvriers, principalement parmi les orfèvres arméniens de Bourj Hammoud. Hrant était père de 2 enfants.

Khatoun Tekeyian

Née en 1958

Khatoun Tekeyan était comptable et secrétaire de la Middle East Diamond Company. Elle poursuivait entre-temps ses études en comptabilité, réussissant à concilier ses études avec son travail. De toutes les victimes, c'est elle qui a subi la violence la plus extrême avant d'être assassinée. Son corps a été criblé de pas moins de 7 balles.

Maria Hanna Mikhayel

Née en 1953

Maria Mikhael a récemment été embauchée comme comptable. Elle a commencé son travail en janvier 1985, 3 mois seulement avant le meurtre.

Hani Zammar

Né en 1957

Hani Zammar, un jeune employé de la Middle East Diamond Company, était père de trois jeunes enfants, âgés de 1, 4 et 5 ans au moment du crime.

Avedik Boyadjian

Né en 1925

Avedik Boyadjian, père de quatre enfants, a été employé par la Middle East Diamond Company pendant 7 ans. Il était responsable de l'entretien des bureaux. Son fils cadet, âgé de seulement 15 ans au moment du meurtre et particulièrement proche de son père, a souffert d'une grave dépression suite à la mort violente de son père et il est décédé d'un accident vasculaire cérébral quelques mois après le crime.


Hrant Kurkdjian dans le bureau de la Middle East Diamond Company


Maria Mikhael dans le bureau de la Middle East Diamond Company


Hani Zammar, Maria Mikhael et Khatoun Tekeyan célébrant le Nouvel An 1985

13694
DAYS WITHOUT JUSTICE